Comment gérer un Bullet Journal par temps chaotiques?

Le Bullet Journal, cet outil dont j’ai chanté les louanges et que je vous ai détaillé dans mes premières vidéos YouTube, a été un des premiers à mourir dans le Grand Chaos de la Grossesse Célibataire.

Sauf que maintenant, je reprends du poil de la bête et j’ai très envie de retrouver une vie plus ou moins organisée! Mon Bullet Journal me manque, mon organisation me manque. Mais comment je peux m’y remettre, avec un bébé de deux mois, une fille de neuf ans, un mari absent professionnellement et toute une vie entière qui me tombe dessus?

Comment remettre de l’ordre dans tout ça, comment relancer un peu d’organisation dans une vie au bordel apocalyptique?

Commencer petit

Comme pour quand on commence un Bullet Journal pour la première fois, ça ne sert à rien de se comparer à Dieu. “Dieu”, ce sont ces fabuleux Bullet Journalistes artistes qui font également de la calligraphie et qui nous pondent des œuvres d’art.

Quand on reprend le Bullet Journal après une période de Big Bazaar, ça ne sert à rien de se comparer à “avant”. “Avant” n’existe plus, il n’y a plus que “maintenant” avec ses nouvelles contraintes et ses nouveaux défis.

why-i-bullet-journal-3-1-740x500

 

Du coup, en ce moment, je ne me soucie pas trop des vues mensuelles ou hebdomadaires, je ne me prends pas la tête avec le suivie de statistiques sportives, avec les défis du mois ou avec les finances quotidiennes. Je me focalise sur UNE chose à la fois. Révolutionnaire, non?

Bref, je suis déjà heureuse de pouvoir me faire une liste quotidienne de tâches et de les gérer correctement. Au début j’y arrivais un jour sur cinq, puis un jour sur deux. Puis à nouveau un jour sur cinq, puis j’oubliais l’existence du BuJo, puis après, d’un coup ça repartait.

Comme dab: no stress, on va y arriver petit à petit.

Inclure des victoires

Parfois, ma liste de tâches est courte. Il faut dire qu’en ce moment entre les couches de caca de mon fils et les dictées de ma fille, mon cerveau n’est pas des plus opérationnels. J’ai des jours à deux tâches, voire des jours à une tâche (“rester en vie” ou “ne pas péter un câble“).

Sauf qu’au cours de la journée, je me surprends à réaliser des tâches qui n’étaient pas dans mon BuJo du jour. Pô graaaaaave, je suis contente de les avoir faites et je les rajoute à ma liste quotidienne ET en plus je les “tique” comme étant des tâches réalisées !

Et en fin de journée, bah ça me fait un inventaire de tout ce que j’ai fait. Bah c’est grave satisfaisant de voir tout ce que j’ai accomplis. Et je passe moins mon temps à me dire que j’ai pas “fait” ma liste du jour “comme il faut”. Moins de tristesse plus de youpi!

Se souvenir que le BuJo c’est pas du marbre

Hier, j’avais noté plein de trucs à faire (la banque, les chaussettes, toussa) et en fait je n’ai rien fait parce que j’ai passé mon temps dans le canapé avec un bébé qui tétait H24. Qu’à cela ne tienne… j’ai juste changé la date d’hier en celle d’aujourd’hui. Qui en est mort? Personne.

Ne jamais oublier qu’on est notre pire critique. Apprenons un peu à être gentils avec nous-même, le Bullet Journal n’est pas un contrat d’état mais juste un système d’organisation.

Laisser traîner le Bullet Journal

Que vous réussissiez à vous en servir tous les jours ou juste une fois par mois, ça peut être une bonne idée de le laisser traîner dans un coin visible de la maison. Ça vous rappellera son existence; ça vous rappellera qu’au moment où vous en aurez besoin et où vous aurez le temps, cette petite bouée de sauvetage pourra vous venir en aide.

Attention hein, ceci n’est pas un “laisser passer” pour foutre le bordel! Who! Non! Laissez trainer votre BuJo sur une table vide ou sur votre bureau propre. Qu’il soit bien en évidence et que vous n’oubliez pas son existence.

Se souvenir de la fonction première du Bullet Journal

Non, le BuJo n’est pas “encore un truc en plus à rajouter au bordel qu’est votre quotidien” mais c’est un outil qui attend patiemment que vous vous souvenez de lui. Lui il n’a qu’une envie: vous être utile. Alors gardez-le sous le coude, le moment venu vous serez bien contente de vous souvenir que votre pote le BuJo est là pour vous filer un coup de main.

Vous verrez, en étant gentille avec vous-même, en y allant un jour à la fois, petit à petit vous allez retrouver une organisation raisonnable qui guidera votre quotidien vers un peu moins de folie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimez? Partagez !

Comments

  1. Stephanie

    Rebonjour, je viens de finir les 4 vidéos concernant le bullet journal et a la fin de la dernière vous parlez d’une prochaine vidéo sur l’embellisement. Ma question est donc l’avez vous faites ( et dans ce cas je ne l’ai pas trouvé) ou sera t elle faites prochainement ou pas du tout? Dans tous les cas merci pour ces vidéos parfaites et le temps que vous avez pris pour les faire et nous les partager. Merci

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *