Le burn out, ça change une vie

Bon bah voilà, ça va faire beaaaaucoup de mois que je suis absente de mon blog. J’en suis bien navrée mais j’ai eu le coup de la page blanche et surtout, je me suis tapée un surmenage/burn out.

Voilà, le gros mot est sorti: Burn Out. Le fléau du moment.
Il y a quelques mois, j’ai atteint le point de non retour au travail. Le mot de trop de la part de quelqu’un, le bousculement qui m’a fait partir en crise d’anxiété. Le résultat? Un arrêt maladie prolongé et plusieurs prescriptions d’anti-dépresseurs (que, bien naturellement, je n’ai pas pris car contre mes principes).

C’est quoi le régime paléo?

Ce fameux régime Paléo que je tente d’incorporer dans ma vie, c’est celui du bon sens: “Paleo is the ONLY nutritional approach that works with your genetics to help you stay lean, strong and energetic” Le Paléo c’est la SEULE approche nutritionnelle qui collabore avec vos gènes pour vous aider à rester mince, fort et énergique”. (Rob Wolf What is the Paleo Diet?).

Le principe de départ prend le corps humain et se pose la question: quelle est la nourriture qui correspond le plus à nos besoins biologiques?
Remettre les pendules à l’heure et reconnaître que “se nourrir” veut dire bien plus que “manger”; se nourrir c’est aussi et surtout absorber des composants qui couvrent les besoins physiologiques de notre corps. Pour ce faire, le régime Paléo tente d’imiter le régime alimentaire des fameux “Hunter/Gatherer” chasseurs/cueilleurs de la période pré-agricole de notre histoire humaine.

1509818_10152307701319351_1302570844531697019_n

Cette année j’ai eu la grande chance de pouvoir participer (pour la deuxième fois) à la So Mad et à la première Color Run française. Et bah mes cocos, ma douche s’en souvient encore.

C’est la mode en ce moment, en on ne s’en plaindra pas: les courses ludiques. Une course dans la boue, dans la couleur, dans la nuit,… tout est possible, tout est permis. Moi ça m’arrange bien parce que je déteste courir! Franchement, je trouve ça d’un ennui mortel. Ca n’avance pas assez vite, je préfère largement le vélo. Alors pour me faire courir, il vaut en effet mieux me motiver en m’incitant à bien déconner!

Le baluchon et le Vélib vont bien ensemble!

Le vélo à Paris : ça se passe bien, finalement?

Quand je parle du bonheur que j’éprouve en faisant du vélo à Paris, la réaction française est très rapide: c’est dangereux, c’est pollué, je suis folle, c’est suicidaire,…
Bref, Paris ne serait pas une ville cycliste.

Ca n’empêche pas ma joie cycliste dans Paris, que je trouve très praticable, personnellement. Mais je suis heureuse aujourd’hui de pouvoir vous partager l’opinion d’un étranger à Paris! J’ai lu récemment un article de Lesley Evan Ogden de The Guardian et je partage plutôt bien son ressenti dans son billet “Cycling in cities: the search for the world’s most bike-friendly metropolisFaire du vélo en ville: la recherche de la ville la plus agréable en vélo.

unnamed

Le grand retour du baluchon… pardon, du furoshiki

Qui n’a pas fugué, en étant enfant? Qui n’a pas mis son doudou dans un mouchoir de pépé, l’a noué à un bâton tout rabougri et s’est barré après le déjeuner? Genre dans le fond du jardin, pour ne plus jamais revenir parce que les parents c’est trop nul? … pour revenir à l’heure du goûter parce que faut pas déconner non-plus…

ornamental-kale

Le chou frisé / Le kale, le gros WTF de ce légume disparu

Depuis que je me suis mise au Paleo, je m’éduque au sujet de la nourriture. Je découvre par exemple que, même si la farine de sarrasin est plus facile à digérer car sans gluten, elle n’est pas parfaite car pleine d’acide phytique qui empêche l’absorption de plein de bonnes choses.

GEEK!!!!

Mais j’ai surtout vu que les sites Paleo aux Etats Unis parlaient beaucoup de “Kale”, un espèce de chou surblindé de minéraux, vitamines etc etc… Je me suis dit que ça serait une bonne idée d’en acheter, d’apprendre à en cuisiner et à en manger. Une traduction sur internet m’a donné le nom de “chou frisé” et j’étais partie. Sauf que… c’était sans compter sur le fait que ce légume a disparu de la France! Je n’y crois toujours pas.

Deux semaines de Carême

Alors ce Carême? J’ai vu la lumière depuis que j’ai commencé?

Moi & mon corps
Je me force à réfléchir différemment au Roller Derby. Ce que je remarque c’est que, bah en fait c’est super facile. Décider de changer sa façon de penser moi je m’imaginais une montagne, un calvaire, devoir me forcer et tout mais en fait, dès que je me dis “c’est ton mental qui parle, ton corps n’est pas encore prêt à abandonner”, bah de suite ça va mieux et je passe direct à autre chose. Physiquement je ne m’améliore pas mais j’abandonne moins vite, ça c’est sûr!

1658192_635869423145902_1592682304_o

Postcrossing – ou comment remplacer Facebook par des cartes postales

Depuis deux semaines j’envoie des cartes postales à mes amies. J’ai dévalisé la carterie de Châtelet et j’ai choisi une carte par amie à qui j’ai pensé.

Et, comme le hasard fait encore bien les choses, mon amie Brigitte a posté sur son mur Facebook une carte postale qu’elle venait de recevoir de la Pologne par “postcrossing”. Ni une ni deux, j’ai trouvé le site de Postcrossing et je me suis inscrite. Postcrossing, c’est un concept d’envoi de cartes postales à des inconnus. La carte postale 3.0 où l’application génère des adresses d’inconnus et où on peut passer d’un palier à l’autre; plus on envoie de cartes, plus on en recevra.

462437_10151571831664351_1542724771_o

Quand nos enfants nous balancent nos propres conseils

On sait tous que nos enfants peuvent parfois être notre pire miroir. A chaque fois que j’essaie de guider ma fille vers une valeur en particulier, je me pose la question “est-ce que je serai capable de suivre mon propre conseil?”.

Je me suis toujours dit qu’en tant que parent, on essaie de corriger nos propres erreurs à travers nos enfants; j’essaie d’apprendre à ma fille d’avoir moins de scrupules que j’en avais à son âge par exemple. Ou de se sentir plus forte par rapport au “qu’en-dira-t-on” que moi je ne l’étais. Mais j’ai parfois des doutes parce que je me dis qu’en tant qu’adulte je n’ai pas toujours la force et le courage aveugle qu’apporte l’enfance. Je me force un peu à appliquer mes propres conseils mais parfois je n’y arrive tout juste pas.

Deux recettes facilement paleo

Cette semaine j’ai eu le temps de cuisiner et j’ai fait du poulet Teriyaki et un plat à base de chou rouge. Je me permet de partager les recettes qui sont disponibles gratuitement sur internet.

Poulet Teriyaki
Traduit du site PaleoHacks
La recette est adaptée au régime paléo en remplaçant le sucre par du miel. Aussi, cette recette choisit de cuire le poulet dans un crockpot, que j’ai remplacé par une cocotte française. Traditionnellement, le poulet teriyaki se marine plutôt avant la cuisson au wok. Les deux donnent une excellent résultat mais la recette ci-dessous est un chouilla moins laborieuse.

Switch to our mobile site